Soignez vous avec la Vitamine C

Soignez-vous avec la vitamine C !

par VITCNAT

“En fait, même si aucun symptôme extérieur n’indique de problème, une personne peut être dans un état de carence en vitamine C plus dangereux que le scorbut lui-même. Lorsque cet état n’est pas détecté, et persiste sans être corrigé, les dents et les os seront endommagés, et plus grave encore, le flux sanguin peut s’affaiblir jusqu’à ne plus pouvoir résister ou combattre des infections difficilement guérissables comme le scorbut.” source : Food and Life Yearbook 1939, Département de l’Agriculture des Etats-Unis.

Depuis un bon moment et pour de très bonnes raisons la vitamine C est de loin la vitamine préférée des gens. Pour une détoxication elle est pérenne et elle a également sauvé dans le monde la vie d’innombrable personnes. Grâce à son effet protecteur contre les dommages provoqués par les radicaux libre sur l’ADN parmi les ouvriers très gravement exposés aux rayonnements de la centrale nucléaire de Fukushima la vitamine C a augmentée en popularité. En effet, parmi les ouvriers de Fukushima consommant de la vitamine C (25 g par voie intraveineuse) aucun changement significatif sur l’ADN libre et un risque global de cancer (1).

La vitamine C permet également la production de collagène, substance faisant partie de la famille des protéines et ayant pour fonction de donner aux tissus une résistance mécanique à l’étirement, c’est la protéine la plus abondante dans l’organisme humain et chez les animaux, elle est vital pour la bonne marche des tissus, la réparation des vaisseaux sanguins, des os, des articulations, des dents etc.

La vitamine C permet de normaliser la pression sanguine, de ralentir le vieillissement, de lutter contre les maladies dégénératives, de fournir à notre système immunitaire les “munitions” nécessaires pour combattre les bactéries, virus et germes en tout genres. Celle-ci est importante également dans la synthèse de molécules pour le cerveau, par exemple la sérotonine neurotransmetteur pour une bonne humeur (2).

Les méga doses de vitamine C

Linus Pauling, double prix Nobel (chimie & paix)

Le concept de médecine orthomoléculaire a été inventé par Linus Pauling et le Docteur Irwin Stone. Ils ont utilisé des doses de vitamine C supérieures à celles demandées par les fonctions cellulaires normales. Par la prise de méga doses de vitamine C soit 10 à 100 g par jour, en fonction des besoins et du problème de santé de la personne, la vitamine C permet de faire face aux maladies car l’organisme est mis à rude épreuve par la production en grande quantité de radicaux libre (grippe, bronchite, cancer, rhume…). Dans ces cas-là le besoin de vitamine C est accru, voyez l’article “Les antécédents historiques et miraculeux de la Vitamine C” pour plus d’informations.

La médecine conventionnelle est encore dans l’obscurité en matière de connaissance sur la vitamine C nonobstant les effets extraordinaires qu’elle a eu sur des personnes au diagnostic fatal. L’acide L-ascorbique (le nom scientifique de la vitamine C) est le produit qu’il vous faut chez vous car elle peut vous sauver la vie de la même manière qu’elle l’a faite pour de nombreuses personnes tout autour du globe. En période d’extrême fatigue ou de stress intense il n’y a pas mieux que la vitamine C pour aider les surrénales.

La vitamine C est un formidable antioxydant, puissant, soluble dans l’eau et détoxifiant, et comme l’humain a perdu la capacité de produire dans son organisme la précieuse molécule comme le font les animaux, il faut en prendre au minium une cuillère à café rase par jour soit environ 3 g. En cas de consommation importante de glucides il est nécessaire de prendre davantage de vitamine C, même chose en période de maladie ou de stress.

compétition un taux plus élevé de vitamine C entre dans les cellules diminuant ainsi nos besoins en vitamine C. Ainsi, une alimentation fait d’aliments et de graisses d’origine animales (régime cétogène), les apports en vitamine C baissent au point où de nombreuses personnes ont dû diminuer ou supprimer la vitamine C. Vu que la grande majorité des animaux synthétisent leur propre vitamine C il est donc envisageable d’avoir assez de vitamine C via un régime cétogène sans aliments végétales en consommant les parties contenant de la vitamine C soit les organes.

Pour que le corps puisse s’adapter au changement il faut que la dose de vitamine C soit augmentée petit à petit même chose en cas de diminution de la dose. En allant progressivement on évite ainsi la réaction d’Herxheimer qui se produit au commencement de la détoxification (4). Cette réaction d’Herxheimer est générée par l’excrétion des toxines des microbes mourants.

La femme enceinte peut prendre 5 g par jour de vitamine C et même plus d’après les dires des pionniers de la vitamine C qui ont utilisés de grandes doses pour le plus grand bien du bébé et de sa mère. Un effet secondaire constater est la diarrhée quand la dose prise en vitamine C dépasse les besoins de l’organisme, le surplus n’est pas absorbé et évacué. Cependant, en cas de maladie la dose peut-être progressivement augmentée soit de 2 à 4 g par heure jusqu’à ce que l’on constate un début de gargouillement ou que les selles soient molles. Cela est nommé le titrage de doses de vitamine C. C’est un bon indicateur du niveau de santé d’une personne.

La forme de vitamine C la plus économique est l’acide L-ascorbique, cela permet de s’en procurer de grande quantité. Pour avoir une autre forme de vitamine C mieux assimilée (version alcaline comme l’ascorbate de sodium) il faut ajouter à votre dose de vitamine C du bicarbonate de sodium (une demi-dose de bicarbonate de sodium pour une dose d’acide ascorbique ou 477 mg pour 1 000 mg pour avoir un pH neutre). Sans bicarbonate vous pouvez trouver que l’acide L-ascorbique est trop acide à votre goût, dans ce cas il faut mélanger celle-ci avec un peu de miel, du xylitol, de la stévia…

Quand au fait, d’après certains, que la vitamine C augmenterait les niveaux de sucre dans le sang, il n’en ai rien même avec des doses de 2 g toutes les 3 heures (5).

Malheureusement les effets thérapeutiques de la vitamine C sont restés à l’écart à cause d’une réglementations médicales et de protocoles médicamenteux. Malgré cet état de fait, la vitamine C continue d’aider beaucoup de personnes à travers le monde et elle retrouve une aura populaire qui brille de plus en plus fort pour les problèmes où aucun médicament n’a été plus efficace que celle-ci. Un film est d’ailleurs en préparation sur la vitamine C (6).

(1) http://orthomolecular.org/resources/omns/v08n06.shtml

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rotonine

(3) http://health-matrix.net/2013/06/22/vitamin-cs-historical-and-miraculous-record/

(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9action_de_Jarisch-Herxheimer

(5) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/998544

(6) http://vitaminec-film.org/ et https://fr-fr.facebook.com/Vitamine-C-le-film-1430457407256562/