Vitamine C et Alcool

930-283-blanc-long

VITAMINE C ET ALCOOL

Tout comme le tabac, l’alcool entraîne la destruction de la Vitamine C dans le corps.

Même chez les consommateurs moyens, l’alcool peut entraîner une carence immédiate en Vitamine C. Au cours des années quatre-vingt déjà, cette affirmation a été scientifiquement prouvée par des chercheurs à Oxford.

Ceux-ci ont observé pendant quatre jours deux groupes d’hommes, dont un groupe buvait uniquement de l’eau et l’autre groupe buvait des quantités déterminées de whisky et de bière.

Le résultat : le groupe des personnes qui avaient bu de la bière et du whisky présentait 47% de Vitamine C en moins dans leur sang que le groupe de personnes qui n’avaient rien bu. Autrement dit : boire de l’alcool peut entraîner l’élimination de pratiquement la moitié de la Vitamine C dans votre corps via les urines.

Chez les plus gros buveurs, les conséquences sont encore bien plus graves. Une consommation intense d’alcool détériore en effet le foie, le pancréas et les intestins, impliquant un dysfonctionnement de l’assimilation, l’absorption et la transformation de la Vitamine C (et d’autres substances nutritives). Les compléments de Vitamine C peuvent dès lors également compenser partiellement cette mauvaise assimilation et transformation. Mais si vous êtes vraiment un gros buveur, il est préférable de consulter votre médecin qui pourra vous aider à réduire votre consommation ou à l’arrêter.

ALCOHOL ENHANCES VITAMIN C EXCRETION IN THE URINE Alcohol and Alcoholism (1986) 21(1): 81-84

Source: http://www.alcoholism-information.com/Vitamin_Supplements_for_Alcoholism.html